Avant toute chose, nous tenons à remercier, les 2801électeurs (soit 45,5% des suffrages exprimés) qui ont voté pour la liste « Continuons ensemble ». Nous tenons également à remercier toutes les personnes qui ont participé activement au soutien de la liste en donnant de leur temps et de leur énergie pour un résultat pas à la hauteur de leurs attentes.

Notre équipe riche de son expérience acquise lors du mandat précédent, s’attachera à représenter tous les jocassiens dans les instances municipales, pour que notre ville continue sur la dynamique insufflée lors des six dernières années. Forts de nos valeurs nous soutiendront les actions en cohérence avec les axes de notre programme, une ville dynamique et vivante, une ville soucieuse de son environnement, une ville favorisant la réussite éducative et le soutien des personnes les plus fragilisées…

Dans notre action, nous nous engageons à donner notre point vue sur la gestion municipale, pour pratiquer une opposition constructive, mais vigilante. Nous espérons de cette façon sensibiliser les habitants de notre ville à la gestion de leur environnement urbain, social, économique et politique.

Quelques éléments du conseil municipal du 18 avril pouvant surprendre ou interroger, nous ont paru importants à souligner.

En particulier, la nouvelle équipe municipale a confirmé sa volonté d’exercer son droit de préemption urbain lors d’une vente d’un bien, mise en place par nos soins en septembre 2011. Ce choix nous apparaît judicieux pour la mise en œuvre la politique d’urbanisme cohérente. Mais alors pourquoi,  l’équipe d’opposition autour de M Veyrine s’était élevé vent debout contre cette décision la jugeant trop arbitraire et l’assimilant à de l’expropriation ?

Au cours de ce premier conseil, ont également été votées les indemnités des élus. On notera au passage l’évolution significative de l’indemnité du maire par rapport à celle de son prédécesseur. Celle-ci passe de 2370€ à 3222€ en rémunération brute soit une augmentation de  36%. Nous soulignons de ce fait « l’effort » fourni par notre nouveau maire, dont une des annonces de campagne était pourtant de réduire la masse salariale de la ville !!!

Enfin nous avons bien enregistré que les travaux d’urbanisme prendront du retard dans leur réalisation. La municipalité actuelle souhaite amender les projets en cours. Nous espérons seulement que ce retard ne pénalisera pas le développement de notre commune (logements commerces, tant attendus…).

 Pour « continuons ensemble »

Janine MAUPERTUIS, Éric LOBRY, Valérie ZWILLING, Bernard MAILLARD, Sylvie FOLIGUET, Samir TAMINE, Bernadette HOEL.